Locataire à la recherche d’un appart à Montpellier mais pas envie d’y passer des heures ?

Recevez directement des propositions de visites de biens présélectionnés, accédez en avant première à des biens pas mis encore en ligne.

Montpellier

L’appel du sud, du soleil, de la mer… déménager à Montpellier est dans vos plans. Vous y cherchez un appartement ou une maison et souhaitez savoir dans quel quartier orienter vos démarches ? Petit tour d’horizon de ce que la ville offre comme multiples visages !

 

 

 

Les quartiers de Montpellier, du Nord au Sud : Hôpitaux-Facultés (Plan des 4 seigneurs, Aiguelongue, Malbosc…), Mosson (Celleneuve, Cité de Massane, La Paillade…), Les Cévennes (Alco, La Chamberte, La Martelle…) Centre Historique-Ecusson (Antigone, Les Aubes, Beaux-Arts, Boutonnet, Les Arceaux, Figuerolles, Comédie, Gares, Gambetta…) Port Marianne (Millénaire, Grammont, La Pompignane…), Près d’Arènes (Saint Martin, Aiguerelles…), Croix d’Argent (Lemasson, Pas du Loup, Estanove, Ovalie…)

 

De toutes manières, quel que soit le quartier que vous choisissez, rappelez-vous si possible qu’un accès facilité au réseau de tramway est plus que conseillé, voir un arrêt de bus (le réseau est bien exploité). La ville est hélas réputée pour ses travaux d’aménagement urbains qui en font une très belle cité, mais une plaie pour les automobilistes qui ne s’attendent pas forcément à passer plus d’une heure dans les bouchons pour la traverser aux heures de pointe. Et en juillet-août… le flux de touristes n’aide pas à ajouter de la fluidité ! De façon générale, Montpellier est une ville séduisante par sa qualité de vie quasi balnéaire, mais les loyers sont assez chers (l’immobilier de façon générale), presque similaires à une grosse ville comme Lyon par exemple, bien que beaucoup plus petite (septième ville de France en nombre d’habitants). Les salaires ne sont hélas pas forcément aussi élevés que sur Lyon ou Toulouse, donc pour se loger, la vie y est relativement peu bon marché. Côté plaisir de vivre, vous pouvez compter sur les musées, la plage à 20 minutes en tram+bus, Paris et Lyon à 3h en train, le zoo de Lunaret, ouvert à tous, urbain et gratuit, l’espagne à 2h en voiture, la garrigue et l’arrière pays dépaysant et sportif pour les amoureux de la nature à 30 minutes…

 

Côté logement, si pour vous être au cœur de la ville historique de nuit comme de jour est primordial, alors le quartier du centre-ville historique, aussi appelé l’Ecusson est fait pour vous. Pas forcément très pratique avec ses rues médiévales, ses escaliers (bien que proche de la mer, Montpellier compte de nombreuses rues escarpées !) ou ses interdictions de circuler (presque entièrement piéton, donc pensez-y si vous avez besoin de faire de grosses courses familiales régulièrement !). Le quartier n’en reste pas moins tout à fait plaisant à vivre, au cœur des petites rues artisanales, commerçantes et bien vivantes, notamment le week-end. Depuis la Préfecture jusqu’à l’Arc de Triomphe et la promenade du Peyrou, bordée d’immeubles de type haussmanniens la rue Foch est l’une des rues les plus en vogue de la ville si vous appréciez les belles boutiques de créateurs ou les grands noms de la couture. Plus accessibles en termes de budget, la rue de l’Aiguillerie ou la rue Saint Guilhem vous plairont par ses petites boutiques de déco, vêtements, littérature, mode vintage, objets d’ici et d’ailleurs… Si vous préférez les enseignes plus conventionnelles pour faire du shopping, dirigez-vous vers la rue de la Loge, qui rejoint la Comédie à la place Jaurès ou la Grand-rue Jean Moulin, qui rejoint le boulevard du jeu de paume. Très large et empierrée, elle est très appréciée des montpelliérains comme des touristes !

 

Hôpitaux-Facultés est situé au nord de la ville. Très demandé par les étudiants et les familles qui travaillent dans la zone, les petites surfaces et les T2-T3 y sont très demandés… De belles opportunités récentes ou rénovées trouveront donc preneurs à des loyers relativement élevés. Par contre, la vie de quartier n’y est pas la plus développée mais vous trouverez tout de même de quoi faire. La majorité des 65 000 étudiants montpelliérains y vit, les infrastructures pour les distraires y ont été récemment développées : parc et aires de jeux, complexes sportifs, tramway, parking… sans compter les nombreux bars et restaurants du coin. Si les journées y plutôt calmes, les soirées peuvent être animées ! Petits budgets, regardez du côté de Malbosc, plus accessible car plus populaire : sa côte est bien remontée ces dernières années.

 

Situé au Sud Est de Montpellier, le quartier de Port Marianne est assez récent, sorti de terre il y a moins de 50 ans. Ses bâtiments un peu futuristes et résolument modernes n’ont évidemment pas le charme de l’ancien mais offrent des appartements design et bien conçus, qui séduisent une population jeune et dynamique, tant par la proximité du pôle universitaire Ritcher (faculté d’économie et de droit) que le fort dynamisme entrepreneurial des différentes ZAC qui s’y sont installées. La traversée par le Lez et l’aménagement de nombreuses zones vertes en fait également un quartier prisé des familles, assez proche du centre-ville grâce au tramway mais aussi de la route des plages ! Le centre commercial d’Odysseum est également très plébiscité par les jeunes et les familles : cinémas, patinoire, boutiques par dizaines…

 

Toujours plein sud, le quartier Près d’Arènes est assez résidentiel et plus accessible en termes de logements. Majoritairement composé de familles et jeunes aux revenus plus modestes, il est situé à grande proximité de grosses artères urbaines et notamment de l’autoroute A9, ce qui permet de sortir de la ville sans rencontrer trop d’embouteillages. Des programmes immobiliers neufs tentent de redynamiser l’image de ce quartier un peu négative…

 

Enfin, Croix d’argent est peut-être le quartier le plus hétéroclyte de Montpellier ! Avec une grosse part de logements sociaux (près de 40%), on pourrait penser qu’il n’est pas le plus agréable à vivre, mais dans les faits la population qui y vit se compose de toutes les statuts sociaux, avec au nord des ensembles plutôt élevés des années 70-80, puis des zones résidentielles aux immeubles très récents et enfin des rues bordées de maisons individuelles ou mitoyennes, avec de larges avenues et des zones vertes. . Très connecté au reste de la la ville avec le Tramway et le réseau de bus, il est très accessible à tous les sens du terme 🙂